(Ottawa) Le Bureau du secrétaire du gouverneur général à Ottawa a confirmé jeudi une intrusion dans son réseau informatique interne.

Publié le 2 déc. 2021
La Presse Canadienne

Dans un communiqué, le bureau de Mary Simon indique qu’il collabore avec le Centre canadien pour la cybersécurité « dans le cadre de l’enquête en cours » pour déterminer la nature et la portée de cette intrusion.

Le Bureau indique aussi qu’il travaille avec des experts « et prendra d’autres mesures pour renforcer son réseau au besoin ».

Le Bureau du secrétaire du gouverneur général affirme avoir « immédiatement pris des mesures pour renforcer son réseau » lorsqu’il a découvert l’intrusion.

Le Commissariat à la protection de la vie privée a également été informé de l’accès non autorisé à son réseau interne.

Le Bureau assure que la protection des renseignements personnels de ses employés et de « toutes les personnes qui ont des relations » avec lui est une priorité.

Vito Pilieci, un porte-parole du Commissariat à la protection de la vie privée, a toutefois précisé jeudi dans un courriel qu’il n’avait pas compétence sur le Bureau du secrétaire du gouverneur général, qui n’est pas assujetti à la Loi sur la protection des renseignements personnels.

M. Pilieci ajoute cependant que le Commissariat accueillait « l’opportunité de dialoguer avec le bureau du gouverneur général et d’offrir tout le soutien et les conseils qu’ils demandent ».