(Toronto) Le président de l’Université Ryerson à Toronto a déclaré qu’une statue de l’homonyme de l’université déboulonnée par des manifestants ne serait pas remplacée.

La Presse Canadienne

Une déclaration du président de l’université, Mohamed Lachemi, indique que la statue a été renversée par des manifestants environ une heure après la fin d’une manifestation protestant contre l’utilisation continue du nom d’Egerton Ryerson par l’université.

Les manifestants ont éclaboussé la statue de peinture, puis lui ont coupé la tête, l’ont transportée jusqu’au bord du lac et l’ont descendue dans l’eau à l’aide d’une corde.

M. Ryerson est reconnu comme l’un des architectes du système des pensionnats autochtones du Canada.

Sa statue était devenue un point de ralliement à Toronto après la découverte de ce que l’on croit être les restes de 215 élèves enterrés dans un lieu de sépulture anonyme sur le terrain d’un ancien pensionnat de Kamloops, en Colombie-Britannique.

La déclaration de M. Lachemi indique que la statue ne sera pas « restaurée ou remplacée », et il est soulagé que personne n’ait été blessé lorsqu’elle a été déboulonnée.

La police de Toronto a déclaré que le retrait de la statue faisait l’objet d’une enquête.