(Edmonton) Après le caucus conservateur de l’Alberta, c’est au tour du conseil des ministres de la province de se diviser autour de la COVID-19.

La Presse Canadienne

Deux ministres de Jason Kenney l’ont ouvertement critiqué pour certains de ses comportements récents.

Rajan Sawhney et Leela Aheer ont demandé à leur chef de présenter des excuses après la parution de photos le montrant en train de faire fi des directives de la santé publique au cours de ce qui semble être un repas sur la terrasse d’une suite située dans un immeuble avoisinant l’Assemblée législative albertaine.

Mme Aheer, la ministre de la Culture et du Multiculturalisme, a écrit sur sa page Facebook que les Albertains qui ont respecté les directives ont dû être déçus par ces photos.

Mme Sawhney, la ministre des Services sociaux, a déclaré à une station de radio de Calgary qu’elle tentait de respecter les directives et n’aurait jamais participé à un évènement de la sorte.

Vendredi, la députée conservatrice et vice-présidente de l’Assemblée législative, Angela Pitt, avait dit comprendre comment l’hypocrisie affichée par M. Kenney devait perturber les Albertains.

Un autre député conservateur, Dave Hanson a appuyé la sortie de Mme Pitt, observant que le premier ministre avait déjà promis d’expulser quiconque de son caucus enfreindrait les règles de la santé publique contre la COVID-19.

« Je suis d’accord avec toi, Angela, a commenté M. Hanson sur sa page Facebook. Les Albertains sont une nouvelle fois en colère, avec raison. »

Le cabinet de M. Kenney n’a pas répondu à une demande de commentaire.

Jason Kenney a répété qu’il n’avait pas contrevenu aux directives, expliquant que le nombre de convives était moins élevé que la limite permise. Toutefois, il ne s’est pas expliqué sur le fait qu’il ne portait pas de couvre-visage et qu’il ne respectait pas la distanciation physique.