(Vancouver) La Cour suprême de la Colombie-Britannique rendra la semaine prochaine une décision clé dans l’affaire de l’extradition de la directrice financière de Huawei, Meng Wanzhou.

La Presse canadienne

Le tribunal a indiqué que la juge Heather Holmes rendra publique mercredi sa décision sur la question de la double incrimination.

Les arguments juridiques sur la double incrimination visent à déterminer si ce dont Meng Wanzhou est accusée aux États-Unis constituerait un crime au Canada.

La décision pourrait conduire à sa libération ou entraîner une nouvelle ronde de l’affaire en Cour, notamment pour déterminer si l’arrestation de Meng Wanzhou à l’aéroport de Vancouver en décembre 2018 était illégale.

Les États-Unis l’ont accusée de fraude en alléguant qu’elle aurait violé les sanctions américaines contre l’Iran, ce qu’elle et le géant chinois des télécommunications ont nié.

Les avocats de Meng Wanzhou ont fait valoir que le tribunal devrait dissoudre l’affaire parce que le Canada a rejeté des sanctions similaires, tandis que la Couronne a déclaré que le rôle du juge était de déterminer s’il y avait des preuves de fraude.

L’arrestation de Meng Wanzhou, la fille du fondateur de Huawei, a déclenché une querelle diplomatique entre le Canada et la Chine.