Affaires mondiales Canada indique que la date de départ d’un avion qui ramènera au pays des Canadiens coincés sur un bateau de croisière touché par le coronavirus au Japon n’a pas encore été confirmée.

La Presse canadienne

La porte-parole Barbara Harvey a indiqué que le moment du départ sera déterminé une fois que les derniers arrangements auront été conclus avec le gouvernement japonais et la compagnie de croisière.

Un communiqué de presse de la compagnie exploitant le bateau de croisière Diamond Princess indique que le vol canadien a été « reporté » tôt vendredi matin.

Des milliers de passagers ayant fait une croisière sur le Diamond Princess sont demeurés coincés à bord du navire amarré à Yokohama, près de Tokyo, alors que la maladie baptisée COVID-19 a fait des centaines de malades.

Les autorités canadiennes rapportent que 43 des quelque 250 passagers canadiens ont été touchés par le virus, selon le plus récent décompte.

Les passagers à bord du navire de croisière en quarantaine ont été informés plus tôt qu’un vol prévu pour les ramener à la maison devait partir d’un aéroport de Tokyo jeudi.