Une demande de recours collectif de 10 milliards contre le gouvernement fédéral a été déposée mercredi par l’Assemblée des premières nations qui réclame réparation « pour les milliers d’enfants et de familles des Premières Nations qui ont fait l’objet de discrimination de la part du système de protection de l’Enfance du Canada ».

Louise Leduc Louise Leduc
La Presse

« Année après année,  de génération en génération, le Canada a systématiquement fait preuve de discrimination envers les enfants et les familles des Premières Nations »,  a déclaré par voie de communiqué Perry Bellegarde, le chef national de l’Assemblée des Premières nations.

Selon l’organisme, Ottawa doit notamment être sanctionné pour avoir sous-financé les services autochtones en protection de la jeunesse.

« Le Canada a fait preuve d’un manquement à sa responsabilité à l’égard de nos enfants et de nos familles, il a porté atteinte aux droits que leur confère la Charte et il leur a causé des torts et une souffrance bien réels. Nous défendrons toujours les survivants d’un système de protection de l’enfance raciste », a aussi dit M. Bellegarde.