VIA Rail a annulé tous ses départs pour les trajets entre Montréal et Toronto et Toronto et Ottawa, dans les deux directions, jusqu’à jeudi en fin de journée en raison du blocus de manifestants sur la voie ferrée près de Belleville, en Ontario.

Janie Gosselin Janie Gosselin
La Presse

« Sachant qu’une forte congestion ferroviaire prévaut depuis vendredi à l’est et à l’ouest du blocus près de Belleville, VIA Rail travaille avec le propriétaire de l’infrastructure sur les spécificités de la reprise du service qui, selon les estimations, devrait nécessiter une période d’au moins 36 heures à partir du moment où la voie sera dégagée », a indiqué dans un courriel Marie-Anna Murat, directrice principale, Communications de l’entreprise.

VIA Rail a indiqué qu’elle remboursera les clients.

Des manifestants perturbent le transport ferroviaire depuis quelques jours en soutien aux opposants du projet de gazoduc Coastal GasLink. Les chefs héréditaires de la nation Wet’suwet’en, en Colombie-Britannique, se battent contre ce pipeline qui doit passer sur leurs terres.

VIA Rail a indiqué « garder espoir que la situation sera résolue sous peu ». Mardi à 8 h, l’entreprise estimait que 157 trains avaient été annulés depuis le début du blocus.

Du côté du train de banlieue de la ligne Candiac d’exo, bloquée lundi et mardi, l’entreprise n’avait pas indiqué mardi soir si le service devait reprendre mercredi. Un service de navettes par autobus avait été offert aux usagers pendant l’interruption.

En Colombie-Britannique, les activités ferroviaires ont aussi été interrompues entre Prince Rupert et Prince Georges en raison du blocus près de New Hazelton.