(WINNIPEG) Environ 150 soldats des Forces armées canadiennes seront déployés à St. John’s et dans la région de la capitale de Terre-Neuve dimanche afin de soutenir les efforts pour dégager les routes et assurer la sécurité après le passage d’un blizzard qui a laissé plus de 70 centimètres de neige.

Joël-Denis Bellavance Joël-Denis Bellavance
La Presse

Le ministre de la Défense, Harjit Sajjan, a précisé que le déploiement pourrait atteindre les 300 soldats d’ici à lundi et que ces derniers demeureront sur les lieux tant et aussi longtemps que les circonstances l’exigeront. Les Forces armées canadiennes pourraient aussi mobiliser un certain nombre des 1500 réservistes qui se trouvent dans la province.

PHOTO SEAN KILPATRICK, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Le ministre de la Défense, Harjit Sajjan

Deux avions de transport Hercules et deux hélicoptères seront aussi mis à la disposition des autorités locales. Les hélicoptères pourront notamment être utilisés pour faciliter le transport de patients vers les hôpitaux au besoin en attendant que l’ensemble du réseau routier soit déneigé.

« Les tâches précises qui seront exécutées seront déterminées par les autorités locales. Nous voulons laisser ces décisions aux experts, à ceux qui connaissent bien le terrain », a indiqué le ministre Sajjan dimanche à Winnipeg, où se tient pendant trois jours une retraite du cabinet fédéral afin de préparer la rentrée parlementaire du 27 janvier.

M. Sajjan a indiqué que le ministère de la Défense avait commencé à plancher sur une possible intervention avant même que le premier ministre de Terre-Neuve et Labrador, Dwight Ball, réclame l’aide du gouvernement fédéral.

PHOTO ANDREW VAUGHAN, LA PRESSE CANADIENNE

L’état d’urgence qui a été déclarée vendredi à St. John’s et dans plusieurs municipalités environnantes est toujours en vigueur dimanche, forçant la fermeture des commerces et entreprises et interdisant l’accès aux routes, sauf aux véhicules d’urgence.

Le ministre des Ressources naturelles, Seamus O’Regan, qui représente Terre-Neuve à la table du cabinet, a indiqué que les routes principales menant aux hôpitaux ont été dégagées, mais qu’il reste beaucoup de travail à faire pour déneiger les routes secondaires et les routes dans les régions rurales.

PHOTO J. DAVID MITCHELL VIA REUTERS

Le ministre de la Sécurité publique, Bill Blair, a indiqué que le gouvernement fédéral paiera l’ensemble de la facture liée à sa participation à cette mobilisation pour le nettoyage qui commence. « Les coûts liés à l’opération de nettoyage risquent d’être assez élevés », a-t-il dit.