(Ottawa) Le gouvernement fédéral retarde cette année son populaire programme d’immigration qui permet aux citoyens canadiens et aux résidents permanents de parrainer leurs parents ou grands-parents pour qu’ils viennent au Canada.

La Presse canadienne

Le Programme de parrainage des parents et des grands-parents accueille normalement les demandes en janvier, mais il ne le fera pas comme prévu en janvier 2020. Le ministère de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté affirme que le gouvernement a besoin de plus de temps pour élaborer un nouveau processus de réception des demandes.

Il s’agit de la plus récente tentative du gouvernement libéral de remanier ce programme très populaire qui permet à environ 20 000 parents ou grands-parents d’être admis chaque année au Canada, dans le cadre de la réunification des familles.

Les demandes étaient jadis acceptées sur la base du « premier arrivé, premier servi », mais ce système a été abandonné lorsqu’on s’est aperçu que des gens « coupaient la file » en embauchant des messagers pour s’assurer que leurs formulaires montaient au sommet de la pile. Les libéraux sont ensuite passés à un système de tirage au sort, qui a été critiqué pour son côté trop aléatoire. Ils sont ensuite revenus à un système « premier arrivé, premier servi », mais en ligne : en 2019, toutes les places se sont envolées en quelques minutes.

Le gouvernement libéral a alors promis de revoir encore une fois le processus de réception des demandes, mais il ne semble pas avoir trouvé de solution à temps pour rouvrir le programme en janvier, comme d’habitude. Le 20 décembre, le nouveau ministre de l’Immigration, Marco Mendicino, a plutôt ordonné aux fonctionnaires de reporter la réception des demandes. « Le ministre a l’intention d’édicter de nouvelles directives concernant le processus de gestion des admissions pour le programme des parents et grands-parents au plus tard le 1er avril 2020 », indique-t-on.

Le ministère a annoncé ce retard lundi, sur les médias sociaux. « Nous encourageons tous les répondants éventuels et les intervenants à rester à l’affût au sujet du programme pour 2020 en consultant le site web et les réseaux sociaux du ministère. »