(Winnipeg) Un médecin de Winnipeg a été reconnu coupable de six chefs d’accusation d’agression sexuelle contre des patientes. Des gestes commis pendant des consultations médicales.

La Presse canadienne

Le Dr Amir Ravesh travaillait à une clinique sans rendez-vous, en 2017, lorsque les policiers ont reçu une plainte d’une femme de 19 ans alléguant avoir été agressée sexuellement lors d’une visite au centre médical.

L’homme a été arrêté et plusieurs autres victimes ont dénoncé le médecin à leur tour. Le procès a eu lieu plus tôt cette année et le verdict du juge Kenneth Champagne est tombé lundi.

En rendant sa décision, le juge a souligné la crédibilité et la fiabilité de la preuve, indiquant que rien ne pouvait laisser croire à ce que les plaignantes se soient concerté d’une quelconque manière.

Le juge Champagne a cependant déclaré le médecin non coupable de trois autres chefs d’accusation d’agression sexuelle ; deux autres accusations ont été suspendues ; et l’accusé a été libéré d’un chef d’accusation d’avoir obtenu des services sexuels moyennant rétribution.

Aucune date n’a été fixée pour les observations sur la peine.