(Dorchester) Un meurtrier qui purge une peine au pénitencier de Dorchester, au Nouveau-Brunswick, est toujours en cavale après être disparu d’un établissement de détention communautaire de Moncton la semaine dernière.

La Presse canadienne

Selon le Service correctionnel du Canada, Jack Woods, âgé de 66 ans, purgeait une peine d’une durée indéterminée pour homicide involontaire coupable et meurtre au deuxième degré.

Il avait obtenu une permission de sortie sans escorte, mais il n’est pas revenu à son lieu de détention comme prévu jeudi.

Jack Woods mesure 5 pieds 7 pouces et pèse 223 livres, a le teint clair, les yeux bleus et les cheveux bruns. Trait distinctif : il lui manque ses deux petits doigts.

Il porte également un tatouage de léopard sur le bras droit et des tatouages de crâne sur l’avant-bras et le bras gauche.

La Presse canadienne a rapporté en 1994 que Jack Woods et un autre homme de Vancouver devaient être jugés après la découverte des corps de deux hommes en Alberta. La Gendarmerie royale du Canada a déclaré par la suite que Woods avait été reconnu coupable de meurtre au deuxième degré en 1996.