En 2017, une proportion démesurément élevée de demandeurs d’asile au Canada était des enfants âgés de 0 à 14 ans, soit plus de 26 % des demandeurs d’asile.

Louise Leduc Louise Leduc
La Presse

C’est ce qui ressort d’une étude de Statistique Canada publiée ce matin qui dresse le bilan des demandeurs d’asile des dernières années.

Entre 2015 et 2018, le nombre de demandes d’asile au Canada a plus que triplé. Il y a eu 55 000 demandeurs l’an dernier, ce qui montre que le rythme de la croissance a ralenti, mais que le total est bien supérieur au sommet atteint dix ans auparavant pour les demandeurs.

Si la plus grosse part de cette augmentation s’explique par la hausse du nombre de migrants dits irréguliers qui arrivent par les points d’entrée officiels, « il y a aussi eu une augmentation du nombre de demandes d’asile soumises par les personnes entrant au Canada de façon régulière », peut-on lire.

En 2007, les trois principaux pays de citoyenneté des demandeurs d’asile étaient le Mexique, Haïti et la Colombie. En 2017, les principaux pays de citoyenneté des demandeurs étaient Haïti, le Nigéria et les États-Unis.

Comme le fait remarquer l’étude, chaque demande présentée par un demandeur d’asile est évaluée et elle peut être approuvée ou rejetée.

-Avec La Presse canadienne