(Victoria) Le Bureau de la sécurité dans les transports du Canada (BST) a annoncé samedi qu’il enverra une équipe d’enquêteurs sur les lieux d’un écrasement d’hydravion qui a coûté la vie à quatre personnes sur une île isolée et déserte de la Colombie-Britannique.

La Presse canadienne

Le BST a indiqué que les enquêteurs iront recueillir des informations et analyseront la tragédie survenue sur l’île Addenbroke, à une centaine de kilomètres au nord de l’île de Vancouver.

La lieutenante Chelsea Dubeau a dit que du Centre conjoint de coordination des opérations de sauvetage de Victoria avait été informé vendredi après-midi de l’écrasement d’un hydravion Cessna 208 de la compagnie Seair Seaplanes.

L’hydravion nolisé, qui transportait neuf personnes, s’est écrasé vers 11 heures, heure de Vancouver, selon le centre. Il se dirigeait vers l’île Calvert, une île voisine nettement plus grande que l’île Addenbroke.

Selon la station météorologique de l’île Calvert, une pluie torrentielle s’est abattue sur le secteur de 10 h 30 à 11 h 30, vendredi, toutefois on ne sait pas si le mauvais temps a été un facteur.

Le caporal Chris Manseau de la GRC a dit que le corps policier considère que la tragédie n’est pas de nature criminelle. Toutefois, la GRC apportera son aide à Transports Canada et au bureau des coroners de la province si cela est nécessaire.

L’île Addenbroke, bien qu’elle héberge un phare, n’est pas habitée, a indiqué la lieutenante Dubeau. L’île se situe sur la route du traversier qui lie les villes de Port Hardy et Prince Rupert.