(Victoria) Quatre personnes ont perdu la vie en Colombie-Britannique dans l’accident d’un hydravion, qui s’est écrasé sur une petite île au nord de l’île de Vancouver.

La Presse canadienne

Le Centre conjoint de coordination des opérations de sauvetage de Victoria a été informé vendredi après-midi de l’écrasement d’un hydravion Cessna 208 à l’île Addenbroke, a indiqué la lieutenante Chelsea Dubeau.

L’hydravion nolisé, qui transportait neuf personnes, s’est écrasé vers 11 heures, heure de Vancouver, selon le centre. Il se dirigeait vers l’île Calvert, une île voisine nettement plus grande que l’île Addenbroke.

« Malheureusement, nous pouvons confirmer à ce moment-ci que quatre individus sont décédés », a déclaré la lieutenante Dubeau.

L’hydravion était exploité par Seair Seaplanes, a indiqué Chris Krepski, du Bureau de la sécurité des transports (BST). Le BST est en train de collecter des informations avant de déterminer quelles seront les prochaines étapes.

Seair Seaplanes, qui propose des vols nolisés et des vols panoramiques en Colombie-Britannique, a affirmé par communiqué que le « grave accident » impliquait l’un de ses hydravions Caravan.

« Nos pensées vont aux gens impliqués dans l’écrasement et à leurs proches, et nous sommes abattus par cet accident fatal. Nous travaillons actuellement avec les premiers répondants et les autorités et nous avons immédiatement suspendu tous les vols », indique la compagnie.

La lieutenante Dubeau a affirmé que le navire Northern Sea Wolf, du service de traversiers de la province, s’était rendu sur place rapidement parce qu’il se trouvait à proximité. Un hélicoptère de la Garde côtière canadienne, un hélicoptère Cormorant et un avion Buffalo à voilure fixe ont aussi été envoyés sur les lieux pour aider.

L’île Addenbroke, bien qu’elle héberge un phare, n’est pas habitée, a indiqué la lieutenante. L’île se situe sur la route du traversier qui lie les villes de Port Hardy et Prince Rupert.

Les services de santé d’urgence de la Colombie-Britannique ont précisé que des équipes de secours avaient été déployées au sol et dans les airs à Port Hardy pour soigner les survivants. Ils coordonnent avec la Garde côtière les soins de cinq patients, a déclaré la porte-parole, Shannon Miller.

« Nous n’aurons pas d’informations sur les conditions des patients avant leur arrivée à Port Hardy », a-t-elle ajouté.