Alors que la chaleur est déjà très inconfortable aujourd'hui à Montréal, il faut s'attendre à des températures encore plus élevées demain.

Mis à jour le 2 juill. 2018
CAROLINE TOUZIN LA PRESSE

« Ce sera potentiellement encore plus chaud demain (lundi) », prévient Jean-Philippe Bégin, météorologue à Environnement Canada.

Aujourd'hui, c'est à Gatineau en Outaouais qu'il a fait le plus chaud au Québec, soit 34,6 degrés Celsius. La température ressentie, en prenant en considération le facteur humidex, est de 48.

À Montréal, alors que des centaines de personnes déménagent en ce 1er juillet, la température a atteint 34,1 degrés Celsius au centre-ville à 16h (température ressentie de 44).

Il fait donc plus chaud qu'hier alors que le mercure dans la métropole a atteint 31,7 degrés Celsius (une température ressentie de 42).

Loin d'un record

« Nous sommes encore loin du record établi à Montréal le 1er août 1975, alors que le mercure avait atteint 37,6 degrés Celsius », indique M. Bégin d'Environnement Canada.

Même pour un 1er juillet, le record n'a pas été fracassé dans la métropole. En 1931, il a fait 36,1 degrés Celsius à Montréal.

Le mercure devrait dépasser les 30 degrés Celsius tous les jours jusqu'à jeudi (inclusivement) à Montréal. Un « front froid » va passer durant la journée de vendredi.

Toutefois, il faut mettre « front froid » entre guillemets, prévient le météorologue d'Environnement Canada. « La chaleur sera moins écrasante avec l'arrivée du front froid, mais il ne fera pas froid. Ce sera juste plus confortable pour le week-end prochain », explique-t-il.

Célébrations tranquilles à Ottawa 

Les célébrations entourant la fête du Canada sur la Colline du Parlement, à Ottawa, n'ont pas autant attiré les foules que par le passé.

La chaleur y a été sans doute pour beaucoup.

Les services ambulanciers ont été fort occupés à Ottawa. La température s'est élevée au-dessus de 34 degrés C., l'indice humidex atteignant même les 47 degrés C. dans l'après-midi.

Selon le Service paramédic d'Ottawa, à 14 h, ses employés avaient porté secours à 54 personnes assistant aux festivités du 1er juillet. Sept d'entre elles ont dû être transportées à l'hôpital en raison de malaises causés par la chaleur ou de troubles cardiaques.

«La majorité des cas étaient attribuables à la chaleur, a dit un porte-parole, Marc-Antoine Deschamps, Les gens ont assez bien suivi nos conseils, ce qui explique le petit nombre d'appels que nous avons reçus, même si nous avons été plus occupés que d'habitude».

La police d'Ottawa et les services de sécurité du Parlement n'ont rapporté aucun incident de sécurité sur la Colline du Parlement.

Les autorités disent avoir remarqué une baisse du nombre de participants. Selon Patrimoine Canada, à midi, il n'y avait que 6000 personnes - plusieurs milliers de moins que l'an dernier - sur la Colline du Parlement.

«La plus logique raison (pour cette baisse d'affluence) est la chaleur», a mentionné l'agent Chuck Benoit, du service de police d'Ottawa.

Les policiers ont dû effectuer des patrouilles plus courtes, s'hydrater et chercher des endroits climatisés pour se rafraîchir.

Plus tard dans la journée de dimanche, Nathalie Huneault, une porte-parole de Patrimoine Canada, a indiqué qu'un total de plus de 19 000 personnes avaient participé aux différentes activités. Selon elle, on ne peut pas comparer ces données avec ceux des années passées en raison de la mise en place du nouveau système de sécurité qui compile le nombre d'entrées.

Quelques conseils

La direction de la santé publique de Montréal rappelle quelques conseils lorsqu'il fait très chaud :

• Passer quelques heures par jour dans un endroit frais, idéalement climatisé.

• Boire beaucoup d'eau, sans attendre d'avoir soif.

• Réduire les efforts physiques.

Les principaux problèmes de santé causés par l'épuisement dû à la chaleur sont :

• la déshydratation (bouche sèche),

• les maux de tête,

• les étourdissements,

• la confusion,

• les évanouissements.

En présence de ces symptômes, la santé publique suggère de composer le 8-1-1 pour rejoindre Info-Santé ou consultez un professionnel de la santé. « En plus de ces symptômes, s'il y a présence de fièvre, un coup de chaleur pourrait survenir, ce qui est une urgence médicale. Dans ce cas, appelez le 911 pour avoir de l'aide », précise la santé publique sur son site Internet.

- Avec La Presse canadienne