Des dizaines de personnes se sont réunies lundi soir à Montréal pour démontrer leur solidarité avec la famille de Sandy Michel, un autochtone de 25 ans tué par un policier de la police autochtone, la semaine dernière, à Lac-Simon, en Abitibi.

Publié le 12 avr. 2016
Audrey Ruel-Manseau LA PRESSE

Les manifestants s'étaient donné rendez-vous à 19 h à la station de métro Saint-Laurent. Des discours ont été prononcés et les gens ont marché en direction du quartier général du SPVM. Le mouvement de protestation s'est terminé dans le désordre. 

« De Montréal-Nord à Lac-Simon, la police assassine », scandaient certaines personnes.

Des manifestants auraient lancé des pierres et des bombes fumigènes en direction de policiers. La manifestation a été déclarée illégale vers 20 h 30 et la police a utilisé des gaz irritants pour disperser la foule.

Toutefois, le SPVM ne rapporte aucune arrestation, aucun méfait et aucun blessé.