Source ID:488918; App Source:cedromItem
Exclusif

Laval Technopole: un membre du C.A. est aussi fournisseur

Franco Zegarelli a été nommé administrateur de Laval... (PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE)

Agrandir

Franco Zegarelli a été nommé administrateur de Laval Technopole en décembre dernier par l'administration du maire Marc Demers nouvellement élue.

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

Un membre du conseil d'administration de Laval Technopole est en même temps un fournisseur de services informatiques de l'organisme municipal, a appris La Presse.

Franco Zegarelli a été nommé administrateur de Laval Technopole en décembre dernier par l'administration du maire Marc Demers nouvellement élue. Or, l'entreprise de M. Zegarelli, Baracci Solutions, a un contrat avec Laval Technopole pour le développement du site internet depuis 2007.

Il s'agit d'un mandat obtenu après un appel d'offres sur invitation. Les travaux qui se sont étalés jusqu'à maintenant totalisent plus de 162 000$. Sur son site internet, Baracci Solutions mentionne Laval Technopole parmi ses clients importants. À l'heure actuelle, l'entreprise ne fait plus que l'hébergement et la maintenance du site internet.

M. Zegarelli a été nommé en même temps que trois autres personnes issues du milieu des affaires. Il s'agissait alors pour l'administration Demers de reprendre les rênes de Laval Technopole; le conseil d'administration de l'organisme résistait jusque-là à la nomination du vice-président de l'exécutif de la Ville, David De Cotis, à la présidence du C.A. Et c'est sans compter sur le départ volontaire du PDG de Laval Technopole, Pierre Desroches (un proche de l'ancien maire Gilles Vaillancourt) qui a bénéficié malgré cela d'une indemnité de 393 000$ pour «services rendus».

Questions éthiques

Devant les questions éthiques soulevées par La Presse, David De Cotis a affirmé qu'il croyait que Franco Zegarelli avait terminé son mandat avec Laval Technopole. «Je n'avais pas tous les faits en main», a-t-il dit.

Vingt-quatre heures plus tard, M. De Cotis a indiqué qu'il avait reçu, la journée même, une lettre de M. Zegarelli indiquant que le contrat à Baracci Solutions se terminait en mars prochain et qu'il n'en solliciterait plus. «Je veux être transparent», a expliqué M. De Cotis.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer