Le premier bébé de l'année est Montréalais

Mila Aurora Matajic, est née à minuit, une... (PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE)

Agrandir

Mila Aurora Matajic, est née à minuit, une minute et huit secondes à l'Hopital général juif de Montréal.

PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE

Deux Montréalaises se sont brièvement disputé le titre de premier bébé québécois de l'année, avant que la petite fille née à l'Hôpital général juif ne remporte finalement la première place, avec 42 secondes d'avance.

Mila Aurora Matajic est née à minuit, une minute et huit secondes. Elle pèse 7 livres et 5 onces.

« On ne s'attendait pas à ça, c'est une belle surprise », s'est réjoui le père de l'enfant, Peter Matajic, qui habite à Beaconsfield, dans l'ouest de l'île.

La petite Mila se porte bien, tout comme sa mère, qui s'attendait à accoucher autour du 8 janvier.

« C'était surréel tellement l'accouchement a été facile. On est arrivé à l'hôpital vers 9 h du soir et je ne croyais pas ce que ça pouvait aller aussi vite. Avec ma première fille, qui a maintenant 22 mois, on a vu passer trois infirmières! », s'est exclamée Mélissa Thibodeau.

Peu avant le coup de minuit, l'atmosphère dans la chambre était décontractée, presque festive, selon la mère. « On a beaucoup ri quand l'infirmière m'a dit à la blague qu'ils comptaient sur moi pour accoucher dans les cinq prochaines minutes. Il manquait juste le champagne », a-t-elle ajouté.

Le Centre hospitalier de St Mary, situé lui aussi dans le quartier Côte-des-Neiges, avait annoncé plus tôt que le premier bébé de l'année au Québec était la petite Yara Lydia Salmi, née à minuit, une minute et 50 secondes.

Son père s'est pourtant dit peu déçu d'apprendre qu'un autre enfant était né avec quelques secondes d'avance. « C'est toujours impressionnant d'avoir un bébé, peu importe qu'il soit le premier de l'année ou non », a déclaré Sofiane Salmi.

Aucun des deux hôpitaux, qui pratiquent chacun autour de 4500 accouchements par an, n'a voulu commenter la possibilité d'accélérer ou de retarder un accouchement pour décrocher le titre symbolique de la première naissance de l'année.

Le Centre hospitalier de St Mary a toutefois été le lieu de naissance du premier bébé québécois plus d'une fois au cours des dernières années. En 2013, les employés du département de maternité pensaient aussi avoir assisté à la naissance du premier enfant, avant d'apprendre qu'un bambin avait vu le jour près d'un quart d'heure plus tôt à Québec.

Les premiers bébés québécois des cinq dernières années

2013 : Mathilde Gravel, née au Centre hospitalier de l'Université Laval, à Québec, à minuit et 10 secondes

2012 : Tyler Stephen, né à l'hôpital Royal Victoria du CUSM, à Montréal, à minuit pile

2011 : Talasan Abdi Omar, née au Centre hospitalier de St Mary, à Montréal, à minuit pile

2010 : Nayla Zora, née au Centre hospitalier de St Mary, à Montréal, à minuit et 5 secondes

2009 : Olivier Tremblay, né au Centre hospitalier universitaire de Québec (CHUQ), à minuit pile




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer