Source ID:411101; App Source:cedromItem
Exclusif

Postes Canada: un million à l'ex-ministre Dingwall

Dans la foulée de sa défaite électorale en... (PHOTO CHRIS WATTIE REUTERS)

Agrandir

Dans la foulée de sa défaite électorale en 1977, David Dingwall a conclu une entente avec Postes Canada.

PHOTO CHRIS WATTIE REUTERS

(OTTAWA) Postes Canada a versé près d'un million de dollars pendant six ans à l'entreprise de l'ancien ministre libéral David Dingwall dans la foulée de sa défaite électorale de juin 1997. Mais la société d'État ne peut fournir aucun rapport ou document produit dans le cadre de son mandat.

Après s'y être opposée pendant des années, Postes Canada a remis à La Presse le mois dernier des documents réclamés en vertu de la Loi sur l'accès à l'information et portant sur sa relation contractuelle avec l'entreprise de M. Dingwall, Wallding International.

La Presse avait déjà rapporté en 2008 que la Société canadienne des postes avait versé près de 300 000$ à Wallding International entre 2002 et 2003.

Mais cette société de la Couronne avait refusé de fournir le détail des contrats, au motif qu'il s'agissait de renseignements financiers à caractère confidentiel.

Les documents divulgués le mois dernier au terme d'une longue enquête du Commissariat à l'information du Canada démontrent qu'un contrat a bel et bien été signé avec M. Dingwall dès le mois de novembre 1997, et ce, directement avec le bureau du président-directeur général de l'époque, Georges C.Clermont.

Ce contrat prévoyait le paiement d'une somme de 15 000$ par mois en échange de conseils stratégiques dans les domaines de la gestion et des relations de travail. Le contrat a été renouvelé par M. Clermont et son successeur jusqu'à au moins 2000, selon les documents obtenus.

En entrevue à La Presse, l'ancien ministre libéral André Ouellet, nommé PDG de Postes Canada en 1999, a indiqué que le contrat était demeuré en vigueur jusqu'à 2003, lorsque le gouvernement Chrétien a nommé M. Dingwall président de la Monnaie royale canadienne.

Quels services?

Malgré nos demandes répétées, Postes Canada a été incapable de retrouver la trace d'un seul rapport ou document produit par Wallding dans le cadre de son mandat.

«Signé il y a plus de 12 ans, le contrat stipule que Wallding International Inc. a été mandaté pour fournir des conseils stratégiques et des informations générales à la demande de la direction de Postes Canada», a précisé la porte-parole Anick Losier.

«Le contrat prévoit également la production de rapports mensuels sur des enjeux de gestion, de relations du travail et de planification stratégique, a-t-elle ajouté. Malheureusement, il m'est impossible de vous donner plus de renseignements puisque ce contrat a été conclu il y a longtemps par une équipe de direction différente.»

Des sources ont affirmé que si Wallding International a réellement rendu des services, ceux-ci ont été très limités. «Il a photocopié un livre sur les relations de travail et il l'a envoyé. Il a fait ça deux ou trois fois et après, il ne s'est même plus bâdré de le faire. On le payait pour rien», a confié l'une de ces sources, très au fait des évènements.

André Ouellet a offert une version différente. «J'ai vu des rapports, je peux vous l'assurer», a affirmé cet ancien collègue de David Dingwall au Conseil des ministres.

«Est-ce que j'aurais passé le contrat moi-même au début? Je ne sais pas, a-t-il ajouté. Mais je n'ai pas eu l'impression que c'était une perte d'argent.»

David Dingwall n'a pas donné suite à nos appels répétés et il a été impossible de parler à Georges Clermont.

- Avec William Leclerc




À découvrir sur LaPresse.ca

La liste:-1:liste; la boite:2099152:box; tpl:html.tpl:file
la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer