La Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) est aux aguets face à la canicule qui menace le Québec.

LA PRESSE CANADIENNE

Selon l'agente à l'information de l'organisme, Laurie Couture, les températures chaudes comportent toujours un certain danger, en raison de la population qui est davantage portée à aller dehors et le sol qui est plus sec.

La SOPFEU demande à la population et aux industriels forestiers une prudence accrue lorsqu'ils effectuent des manipulations près de la forêt.

Selon Mme Couture, le danger d'incendie varie de modéré à élevé dans plusieurs secteur au Québec, les régions de la Côte-Nord, de la Gaspésie et du Lac-Saint-Jean étant «beaucoup plus à risque» ces jours-ci.

Présentement, 11 feux sont en activité au Québec, concentrés sur la Côte-Nord, au Lac-Saint-Jean et dans la région de la Baie-James.

Ils sont cependant contenus ou maîtrisés.