Source ID:; App Source:

Grève dans la construction: le CPQ veut une loi spéciale

En cette autre journée de conflit de travail dans les secteurs industriel,... (MARTIN ROY, Archives LeDroit)

Agrandir

MARTIN ROY, Archives LeDroit

La Presse Canadienne

En cette autre journée de conflit de travail dans les secteurs industriel, institutionnel et commercial du domaine de la construction au Québec, le Conseil du patronat (CPQ) réclame que le gouvernement fasse adopter rapidement une loi spéciale mettant fin à la grève.

Lundi dernier, la première ministre Pauline Marois s'est dite prête à attendre jusqu'à la semaine prochaine avant de forcer un retour au travail.

Le président du CPQ, Yves-Thomas Dorval, a écrit aux élus de l'Assemblée nationale pour leur signifier que la valeur totale des investissements publics et privés dans les secteurs industriel et institutionnel et commercial était de près de 10 milliards de dollars en 2012. Les pertes encourues jusqu'ici à cause de la grève sont considérables, selon lui.

D'après M.Dorval, la loi spéciale devra assurer que les nouvelles conventions collectives protègent le pouvoir d'achat des travailleurs et tiennent compte de la capacité de payer des donneurs d'ouvrage.

Entre-temps, les négociations entre les représentants syndicaux des travailleurs en grève et ceux des employeurs doivent reprendre ce vendredi.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer