Les négociations se poursuivent mardi dans le secteur résidentiel de l'industrie de la construction, afin de tenter de renouveler la convention collective, alors que la grève se poursuit.

Publié le 25 juin 2013
Lia Lévesque LA PRESSE CANADIENNE

Pendant ce temps, dans le secteur institutionnel, commercial et industriel, où la négociation est plus difficile cette année, les discussions doivent avoir cours en présence du médiateur Normand Gauthier, nommé lundi par le gouvernement du Québec.

Les parties ont convenu de ne pas faire de commentaires, mardi, tant que les négociations auront cours.

La grève dans l'industrie de la construction a débuté le 17 juin dernier.

Dans le troisième secteur d'activité de la construction, soit celui du génie civil et voirie, une entente de principe est intervenue lundi, sur les clauses générales, tant monétaires que normatives.

Cette entente de principe touche les chantiers des routes, ponts, égouts, aqueducs, barrages hydroélectriques, lignes de transport d'énergie, pipelines et éoliennes. Elle concerne 41 000 ouvriers et 2500 employeurs de ce secteur. Le retour au travail doit s'y faire graduellement à compter de mardi.