Source ID:; App Source:

Occupation d'un poste de pompage d'Enbridge

Les manifestants s'opposent au renversement du flux de... (Photo tirée de swampline9.tumblr.com)

Agrandir

Les manifestants s'opposent au renversement du flux de la ligne 9 d'Enbridge, un projet qui permettrait d'acheminer du pétrole de l'Ouest jusqu'à Montréal.

Photo tirée de swampline9.tumblr.com

Une soixantaine de manifestants ont entamé jeudi en Ontario l'occupation pacifique d'un poste de pompage de la ligne 9, un pipeline d'Enbridge.

«Nous avons monté des tentes et une cuisine et nous nous attendons à ce que plus de gens se joignent à nous ce soir et demain (vendredi)», a affirmé David Prychitka, du mouvement Swamp Line 9 Action, joint par La Presse au téléphone.

Parmi les manifestants, il y a des membres des six nations autochtones de la région et des militants écologistes.

Ils s'opposent au renversement du flux de la ligne 9 d'Enbridge, un projet qui permettrait d'acheminer du pétrole de l'Ouest jusqu'à Montréal. Actuellement, la ligne coule de Montréal vers l'ouest.

«Selon nous, ce projet va de l'avant sans le consentement éclairé des nations autochtones, affirme M. Prychitka. Il met à risque des zones sensibles à cause des risques de fuite et Enbridge a une feuille de route terrible en termes de fuite.»

«En plus, il n'y a pas d'évaluation environnementale du projet, et nous nous opposons à l'expansion des sables bitumineux en Alberta.»

Selon Ken Hall, porte-parole d'Enbridge, qui se trouvait sur place, des travaux en cours ont dû être interrompus à la station de pompage, située sur une route de campagne à 20 kilomètres au nord-ouest de Hamilton.

La station se trouve près d'une batterie de réservoirs pétroliers. La police de Hamilton est sur place.

«Un groupe de manifestants se sont regroupés sur notre propriété et ils l'occupent, a affirmé M. Hall, joint par La Presse par téléphone. Nous nous soucions de leur sécurité.»

Il précise que le campement est installé sur le terrain de l'entreprise mais à l'extérieur du grillage entourant la station de pompage.

Il affirme que trois employés d'Enbridge sont à l'intérieur et qu'ils y resteront jusqu'à nouvel ordre, même si les manifestants leur ont demandé de partir. «Nous voulons nous assurer qu'il n'y aura pas de dommages à notre propriété», dit-il.

Il confirme qu'il y avait des travaux en cours à la station de pompage. «Nous sommes en train de remplacer une valve mais ces travaux n'ont pas de lien avec le projet de renversement», dit-il.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer