Source ID:; App Source:

La famille Ford aurait été impliquée dans la vente de drogue

Le maire de Toronto Rob Ford et son frère... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Le maire de Toronto Rob Ford et son frère Doug, qui est conseiller municipal.

Photothèque Le Soleil

La famille du maire de Toronto, notamment ses frères, a longtemps et profondément été impliquée dans la vente de stupéfiants.

C'est la conclusion à laquelle en arrive le quotidien The Globe and Mail, après une enquête publiée dans son édition d'aujourd'hui. 

Ces révélations tombent au plus mal pour le maire Rob Ford. Depuis dix jours, il fait l'objet d'allégations sérieuses de consommation de crack en compagnie d'individus du monde interlope.

Selon le Globe, ce serait loin d'être la première fois qu'un membre de la famille Ford orbite autour de l'industrie de la drogue.

Doug Ford «au sommet»

Dans les années 80, le frère de Rob Ford, Doug, aurait notamment vendu du haschisch pendant plusieurs années dans son quartier de la banlieue de Toronto. Il est maintenant conseiller municipal. Rob Ford l'a décrit comme son «meilleur ami», hier, dans une conférence de presse.

«Il était au sommet» de la hiérarchie du milieu dans lequel il évoluait, a confié une source qui l'a connu à l'époque.

«La plupart des gens n'allaient pas voir Doug pour acheter. Ils allaient voir les gars qu'il approvisionnait», en a chuchoté une autre. Selon le quotidien, il aurait notamment opéré un «service à l'auto» de vente de drogue.

Violence

Au moins deux autres membres de la fratrie Ford ont été mêlés - comme victime ou accusé - à des crimes liés à la vente de drogue, selon le Globe.

Randy Ford, un frère aîné de Doug et Rob, a notamment fait face à la justice à l'âge de 24 ans pour un présumé kidnapping suivi d'une séquestration d'un vendeur de drogue qui tardait à payer un montant d'argent. Les archives judiciaires ontariennes ne révèlent pas comment s'est terminée l'affaire.

L'aînée de la fratrie, Kathy Ford, a pour sa part été impliquée de près ou de loin dans plusieurs histoires abracadabrantes en lien avec l'univers du trafic de drogue. En janvier 2012, son ex-conjoint a été accusé d'avoir menacé de mort le maire de Toronto. Scott MacIntyre a déjà été trouvé coupable de vente de cocaïne et de haschisch.

Le même homme a fui le domicile des parents Ford en 2005 après que Kathy ait été atteint d'une balle au visage.

Quelques années plus tôt, un ami de coeur de la femme a été tué par son ex-époux, un toxicomane du nom d'Ennio Stirpe.

Contacté par le journal, l'avocat de la famille Ford s'est limité à attaquer l'utilisation de sources confidentielles sans nier les informations qu'ils ont rapportées.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer