L'autoroute transcanadienne a été fermée pendant environ trois heures à la hauteur de la ville d'Espanola, dans le nord de l'Ontario, en raison d'une manifestation autochtone.

LA PRESSE CANADIENNE

Les protestataires qui se trouvaient à la jonction des autoroutes 6 et 17 faisaient partie du mouvement «Idle no more» («L'inertie, c'est fini»), a signalé la Police provinciale de l'Ontario.

La manifestation s'est déroulée sans encombre, ont précisé les autorités policières.

Les Premières Nations s'opposent au projet de loi budgétaire omnibus du gouvernement de Stephen Harper, le projet C-45. Des centaines d'entre eux ont d'ailleurs investi vendredi les rues d'Ottawa dans le cadre d'une journée nationale de manifestation.

Les autochtones du mouvement «Idle no more» exhortent le premier ministre Harper et le gouverneur général David Johnston à rencontrer Theresa Spence, la chef de bande de la Première Nation d'Attawapiskat qui a entamé une grève de la faim le 11 décembre.

Mme Spence souhaite la tenue d'une discussion nationale sur la précarité des conditions de vie dans les communautés autochtones.