Pour la quatrième année consécutive, le Grand défi Pierre Lavoie et ses marathoniens à vélo prennent d'assaut les routes du Québec, de La Baie, au Saguenay, jusqu'à Montréal, du 15 au 17 juin. Et pour la première fois, une équipe de La Presse parcourra le circuit de 1000 km.

Maryse Tessier LA PRESSE

L'éditorialiste François Cardinal, le photographe Martin Chamberland, le journaliste Alain Bisson, le coordonnateur de projets Romain Côté ainsi que le directeur principal au tirage du journal Jocelyn Godbout se relayeront tout au long du parcours.  MM. Cardinal et Chamberland seront les premiers à se lancer vendredi matin, à 8h30. L'équipe de La Presse sera accompagnée de François Giguère, qui agira à titre de chauffeur du véhicule motorisé.

«Nous sommes très fébriles et excités, comme des enfants lors de la veille de Noël, a mentionné François Cardinal, joint par téléphone. C'est un véritable privilège de faire ce défi.»

Pour Martin Chamberland, qui s'entraîne déjà pour des triathlons, ses entraînements ont été nourris par l'idée du Grand défi. «Lorsqu'on s'entraîne sur notre vélo stationnaire, dans notre sous-sol, ou que nous courrons le soir, l'hiver, après le travail, ça peut être moins intéressant de le faire sans but ultime. Ici, je gardais en tête le Grand défi», a indiqué M. Chamberland.

«Le Grand défi, c'est plus qu'une ride de vélo. Il ne faut pas perdre de vue le défi et le pourquoi que ça existe», a affirmé Romain Côté, qui aura pour défi de rouler de nuit, dans le parc des Laurentides, entre 1h44 et 5:35 samedi matin. «C'est un peu épeurant, mais en même temps très excitant», a-t-il ajouté.





Parrainage

Pour prendre part au Grand défi, les équipes devaient amasser un montant de base de 10 000$. Les dons en surplus du montant de base seront remis à une école primaire, parrainée par l'équipe, ainsi qu'à une fondation.  De par le parrainage, les élèves des écoles parrainées sont encouragés à adopter de saines habitudes de vie.  

Pour sa première participation, La Presse a choisi de parrainer l'école primaire Victor-Rousselot, située dans l'arrondissement du Sud-ouest, à Montréal. «L'importance de l'activité physique nous touche tous, a mentionné M. Cardinal. Nous sommes allés visités l'école et nous en sommes ressortis émus. Les jeunes étaient allumés : ils voulaient en apprendre plus sur les vélos, nous posaient des questions, etc.»

Le Grand défi Pierre Lavoie se terminera à Montréal, le 17 juin, au Stade olympique, où 5000 jeunes provenant des 17 régions administratives du Québec accueilleront les cyclistes.