Les températures printanières et les fortes pluies qu'a connues le sud du Québec ces derniers jours ont gonflé les cours d'eau de la Montérégie. Même si le niveau des rivières était toujours en baisse en fin de journée samedi, certaines demeuraient sous surveillance.

Mis à jour le 19 mars 2011
Valérie Simard LA PRESSE

En fin de journée, des alertes d'inondation étaient toujours en vigueur alors que plusieurs rivières n'avaient toujours pas regagné leur lit. Dix rivières étaient encore visées par des avertissements de fortes crues et de débâcles émis par le Centre de prévention des crues du Québec (CPCQ). Parmi elles, trois étaient touchées par une alerte d'inondation, soit les rivières L'Acadie, Châteauguay et Yamaska.

Selon le CPCQ, les rivières L'Acadie, aux Brochets, Châteauguay, des Anglais, à la Truite, de la Tortue, Bulstrode et Nicolet ont atteint leur maximum en soirée hier ou pendant la nuit dernière et leur niveau baisse lentement aujourd'hui. «Le niveau de l'ensemble des rivières est à la baisse», confirme le directeur régional de la Sécurité civile en Montérégie et en Estrie, Yvan Leroux, en précisant que le niveau des rivières qui ont un plus grand bassin versant, comme la Richelieu, baisse moins rapidement.

M. Leroux rapporte qu'une vingtaine de résidents de Carignan et d'Otterburn Park ont vu le sous-sol de leur maison inondé par la crue des rivières L'Acadie et Richelieu. L'eau a aussi pénétré dans quelques sous-sols de Saint-Denis-sur-Richelieu, Saint-Mathias-sur-Richelieu et Bromont. Deux résidences ont dû être évacuées, l'une à Carignan, l'autre à Saint-Mathias-sur-Richelieu.

Entre Saint-Basile-le-Grand et McMasterville, la route 223 était toujours fermée en fin de journée en raison du débordement de la rivière Richelieu.

Même si le niveau des rivières est à la baisse, la Sécurité civile continue d'exercer une surveillance en raison du mouvement des glaces. «Les mouvements de glace créent des restrictions dans les rivières, ce qui empêche l'eau de passer à certains endroits, explique Yvan Leroux. Cela peut causer des inondations localisées.»

La Sécurité civile et le Centre de prévention des crues du Québec porte une attention particulière à un embâcle qui s'est formé sur la rivière L'Acadie, entre le pont de l'autoroute 10 et le pont Grande-Allée. Selon le CPCQ, cet embâcle occasionne des compressions de glace, ce qui peut causer, à certains endroits, des hausses du niveau d'eau de 30 à 60 centimètres.

Ailleurs au Québec, la situation demeure sous contrôle. La rivière Nicolet à Saint-Christophe-d'Artabaska présente un niveau élevé, mais aucun débordement n'a été observé.

Alerte d'inondation:

- Rivière Yamaska

- Rivière Châteauguay près et en amont de Huntingdon

- Rivière L'Acadie

Avertissement de fortes crues et de débâcles:

- Rivière Bécancour

- Rivière Bulstrode

- Rivière Nicolet

- Rivière Eaton

- Rivière Châteauguay

- Rivière à la Truite

- Rivière Yamaska

- Rivière L'Acadie

- Rivière aux Brochets

- Rivière Richelieu

* Bulletin émis par le Centre de prévention des crues du Québec samedi à 16h20