On attribue souvent à l'écrivain américain Mark Twain la paternité de l'expression «Montréal, ville aux 100 clochers». Ce n'est pas tout à fait vrai.

Karim Benessaieh LA PRESSE

Selon la légende, il l'aurait inventée en 1881 lors d'une soirée à l'hôtel Windsor, à Montréal. Dans une oeuvre collective publiée en 2002 sous la direction de Colette Godin, on reprend la chronique d'un historien, Edgar Andrew Collard, qui a décrit cette fameuse soirée. En fait, Mark Twain a déclaré ceci: «C'est bien la première fois que je m'arrête dans une ville où l'on ne peut lancer une pierre sans risquer de briser un carreau d'église.» L'écrivain ironise ensuite quand il apprend qu'on va construire une nouvelle église. «J'ai aussitôt rétorqué que le projet me semblait bon mais demandai: à quel endroit allez-vous la bâtir? Ils m'ont répondu que l'église pourrait se construire par-dessus une autre...»

Montréal n'est pas la seule ville à revendiquer ce surnom: Rouen, Prague, Liège, Dijon, Caen, Poitiers et Troyes l'ont déjà fait. La métropole québécoise est parfois également désignée comme «la ville aux 1000 clochers», ce qui est sans doute plus près de la réalité. Prague et Rouen - encore elles - prétendent aussi à ce titre.