Quelques heures seulement après avoir quitté leur domicile menacé par les flammes, 150 résidents de Kamloops, en Colombie-Britannique, ont pu rentrer chez-eux, mercredi.

LA PRESSE CANADIENNE

Le capitaine du service de prévention des incendies de Kamloops, Sheldon Guertin, a affirmé que le feu de broussailles qui ravage une zone à l'est de la ville était maintenant maîtrisé à 80 %.

Les personnes qui ont pu regagner leur logis résidaient dans le parc pour caravanes et véhicules récréatifs de Riverview. L'ordre d'évacuation est toutefois toujours en vigueur pour un autre parc résidentiel et plusieurs centaines de maisons situés dans des banlieues voisines.

Dès les premières lueurs du jour, les bombardiers à eau ont commencé à larguer des produits qui freinent la progression du feu.

L'incendie s'est déclaré tard dans la journée de mardi et s'est rapidement propagé à une superficie d'un demi kilomètre carré.

Aucune maison n'a été détruite jusqu'à présent.

La région de Kamloops a connu son lot de feux de broussaille et feux de forêt dans le passé. En juillet 2003, l'un d'eux a menacé la petite municipalité de Rayleigh, ne se trouvant qu'à 16 kilomètres de distance. Un autre incendie a détruit 83 kilomètres carrés près de la ville de McLure, détruisant des douzaines de résidences et une scierie dans la municipalité voisine de Louis Creek.