Source ID:; App Source:

Frontière: John McCain défend les propos de Janet Napolitano

John McCain... (Photo Bloomberg News)

Agrandir

John McCain

Photo Bloomberg News

Lee-Anne Goodman
La Presse Canadienne
Washington

John McCain a pris la défense de la nouvelle secrétaire américaine à la Sécurité intérieure, Janet Napolitano, affirmant à son tour que des terroristes des attentats du 11 septembre 2001 sont entrés aux Etats-Unis par la frontière terrestre qui sépare le pays du Canada.

L'ancien candidat républicain aux élections présidentielles américaines a défendu Mme Napolitano, après qu'elle eut déclenché une querelle diplomatique en affirmant, dimanche dernier lors d'une entrevue à la CBC, que les terroristes étaient entrés aux Etats-Unis par le Canada, il y a huit ans, et que les procédures d'immigration au pays étaient laxistes par rapport à celles de son voisin du sud.

M. McCain a affirmé, sans équivoque, que certains des terroristes du 11 septembre 2001 étaient passés par la frontière canadienne. L'ancien sénateur de l'Arizona a tenu ces propos sur les ondes du réseau Fox News, vendredi.

Sa déclaration a immédiatement mené l'Ambassade du Canada à publier un nouveau communiqué reprenant les déclarations faites par l'ambassadeur canadien Michael Wilson, mardi, qui avait tenu à rappeler une fois de plus aux Américains qu'aucun auteur des attentats de septembre 2001 n'était entré aux Etats-Unis par le Canada.

Les autorités de l'ambassade ont également contacté le bureau de M. McCain pour rétablir les faits. M. McCain a récemment visité l'ambassade canadienne et dîné avec M. Wilson.

Après avoir tenu ses propos erronés dimanche soir dernier, Mme Napolitano avait expliqué, dans un communiqué, qu'elle avait mal compris la question et qu'elle savait très bien qu'il n'y avait aucun lien entre le Canada et les attentats perpétrés contre les tours jumelles de New York. Mais elle avait ajouté que la frontière canado-américaine avait, dans le passé, posé un risque à la sécurité des Américains.

Elle a par la suite jeté de l'huile sur le feu, le lendemain, en affirmant, lors d'une conférence concernant les frontières, que le Canada laissait entrer des individus que les États-Unis refusaient.




La liste:-1:liste; la boite:2099152:box; tpl:html.tpl:file
la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer