Source ID:; App Source:

Manitoba : 200 maisons endommagées par la crue des eaux

Des dizaines de personnes vivant sur les berges de la rivière Rouge au nord de... (Photo: PC)

Agrandir

Photo: PC

La Presse Canadienne
ST. CLEMENTS, Man

Des dizaines de personnes vivant sur les berges de la rivière Rouge au nord de Winnipeg étaient toujours dans l'impossibilité de rentrer chez elles lundi, après une crue subite des eaux qui a fait déborder le cours d'eau et poussé d'immenses plaques de glace de la taille de voitures à plus d'un demi-kilomètre hors des rives, le week-end dernier.

Et les résidants qui ont pu retourner chez eux faisaient face à de lourdes corvées de nettoyage. Plusieurs maisons situées le long de la rivière Rouge, au nord de Winnipeg, ont été rendues inhabitables.  Dans certains cas, les pièces baignaient toujours dans plus d'un mètre d'eau, lundi, a indiqué le maire de la municipalité rurale de St. Clements.

Des équipes de travailleurs luttent depuis des semaines contre le débordement de la rivière Rouge, employant des appareils à briser la glace pour tenter d'empêcher la formation d'embâcles et posant des sacs de sable pour protéger les propriétés. Mais leurs efforts ont été battus en brèche au cours de la fin de semaine quand un embâcle soudain et important a fait déborder la rivière à quelque 45 kilomètres au nord de Winnipeg, et environ 20 kilomètres au sud du point où elle se jette dans le lac Winnipeg.

Selon les autorités, environ 200 maisons ont subi une forme ou une autre de dommages dus à des inondations cette année.

Une centaine de résidences ont dû être évacuées quand l'eau a commencé à monter derrière l'embâcle, et 60 personnes ont dû être secourues, dont certaines s'étaient réfugiées sur le toit de leur maison pour rester au sec.

L'embâcle se déplaçait en aval, lundi, et le niveau de l'eau a baissé, mais les autorités s'attendent à connaître d'autres problèmes le long de la rivière Rouge dans les jours et les semaines à venir.

Le gouvernement du Manitoba a promis une aide financière aux sinistrés pour les aider à payer les coûts des évacuations et les pertes non couvertes par les polices d'assurance.

On ignore quand la menace d'inondation s'atténuera. De fortes pluies tombées récemment en amont, au Dakota du Nord, pourraient engendrer de nouvelles crues au Manitoba au cours du mois d'avril. La hausse du niveau de l'eau devrait être inférieure aux digues, mais déjà on remarque plus d'eau dans des secteurs agricoles et des routes rurales au sud de Winnipeg.

Les Manitobains sont habitués aux inondations printanières, mais les inondations actuelles sont parmi les pires des dernières décennies. Des pluies avaient saturé le sol juste avant que celui-ci ne gèle, en novembre, limitant sa capacité d'absorption de l'eau à la fonte des neiges du printemps. De fortes chutes de neige au Dakota du Nord ont accentué l'impact de la fonte des neiges sur la rivière Rouge. Et des températures sous les moyennes ont été à l'origine de glaces plus épaisses, et plus lentes à se rompre, sur la rivière.




La liste:-1:liste; la boite:2099152:box; tpl:html.tpl:file
la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer