Source ID:; App Source:

Québec et Ottawa investissent un milliard pour l'eau

L'investissement permettra entre autres à la Ville de... (Photo: Martin Tremblay, La Presse)

Agrandir

L'investissement permettra entre autres à la Ville de Montréal de réparer ses infrastructures d'eau.

Photo: Martin Tremblay, La Presse

Le premier ministre du Québec, Jean Charest, et le ministre fédéral des Travaux publics et des Services gouvernementaux, Christian Paradis, ont annoncé ce lundi un investissement d'un milliard de dollars dans le nouveau Programme de renouvellement des conduites d'eau potable et d'eaux usées.

L'investissement sera réalisé financièrement pour le tiers par Ottawa, un autre tiers par Québec et un derniers tiers par les municipalités, ont-ils indiqué en conférence de presse à Montréal.

L'annonce représente une somme de 700 millions mis à la disponibilité des municipalités québécoises, dont 100 millions pour la métropole. «Treize pour cent des conduites québécoises sont à Montréal», a précisé la ministre des Affaires municipales et des Régions, Nathalie Normandeau.

«C'est une bonne nouvelle pour Montréal, a ajouté le maire Gérald Tremblay. Ça va nous permettre de réparer nos infrastructures d'eau et d'améliorer la qualité de vie des Montréalaises et des Montréalais.»

Le premier ministre Charest a expliqué que le milliard investi le sera pendant deux ans et que les municipalités du Québec sont le plus souvent prêtes à utiliser l'argent fourni car elles préparaient des projets. «Le travail à l'amont a déjà été fait, a-t-il dit. Elles n'auront plus qu'à présenter des réglements d'emprunts. On pourra donc agir très rapidement.»

Jean Charest a dit qu'un total de 14 milliards seront investis par le gouvernement québécois cette année financière, soit du 1er avril 2009 au 31 mars 2010. «C'est un montant record qui va nous permettre notamment d'investir dans nos écoles et dans nos routes, a-t-il dit. Quelque 3,3 milliards seront investis dans nos routes, dont 550 millions pour l'autoroute 30.»

Le premier ministre a dit fièrement que la province du Québec tirait bien son épingle du jeu. «La croissance du Québec a été de 1% en 2008, on a fait mieux qu'on avait prévu, soit 0,8%, et deux fois mieux que la moyenne canadienne qui était de 0,5%», a-t-il dit.

 

Plus de détails demain dans La Presse.




La liste:-1:liste; la boite:2099152:box; tpl:html.tpl:file
la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer