Denis Coderre fait du recrutement du côté du Parti québécois. Il a convaincu le petit-fils de Jacques Parizeau, Hadrien Parizeau, de faire le saut en politique municipale pour le scrutin de novembre prochain.

Publié le 21 août 2017
Kathleen Lévesque LA PRESSE

Hadrien Parizeau portera les couleurs d'Équipe Coderre dans le district Saint-Sulpice de l'arrondissement Ahuntsic-Cartierville. À l'heure actuelle, ce district est représenté par le président du comité exécutif, Pierre Desrochers, qui a annoncé lundi son départ de la politique après un seul mandat aux côtés de Denis Coderre.

Hadrien Parizeau est l'ex-président de l'association péquiste de la circonscription de Crémazie. Lors de la plus récente course à la direction du PQ, il avait donné son appui à Alexandre Cloutier.

Joint en soirée, M. Parizeau a indiqué qu'il aura l'occasion, sous peu, d'expliquer son choix de se lancer sur la scène municipale «qui n'est pas un pallier de moindre importance». «Denis Coderre a un leadership qui me plaît. Il fait avancer Montréal», a-t-il souligné. 

Quant à Pierre Desrochers, il a salué l'arrivée de son jeune successeur, se disant certain qu'il ferait du «bon travail».

M. Desrochers a fait connaître sa décision lundi alors que la campagne électorale sera officiellement lancée le 22 septembre prochain. Il s'est dit «content» de sa contribution, précisant qu'il ne souhaitait pas faire une carrière politique.

«Cette expérience a été pour moi enrichissante et stimulante», a indiqué M. Desrochers par voie de communiqué. 

Le maire Coderre a remercié son bras droit lors de la séance du conseil municipal. «Pierre est un formidable numéro deux, un gestionnaire chevronné, qui a fait preuve d'une rigueur sans faille depuis quatre ans», a souligné Denis Coderre.

À titre de président du comité exécutif, les importants dossiers des finances, des grands projets, des ressources humaines, des communications, des affaires juridiques et de l'évaluation foncière sont de la responsabilité de M. Desrochers qui assumera ses fonctions jusqu'au scrutin du 5 novembre prochain.