L'administration Coderre pourra congédier les directeurs d'arrondissement au cours des deux prochaines années. Le conseil municipal a accepté de lui confier ce pouvoir dans un vote serré à 35 contre 27.

Pierre-André Normandin LA PRESSE

Ce mandat est valide pour deux ans et n'est pas renouvelable. Le maire de L'Île-Bizard, Normand Marinacci, a dénoncé la « folklorisation des arrondissements » par l'administration Coderre, qui les transforme en « gouvernements fantômes ». Celui-ci est en conflit avec Montréal, qui a justement décidé de congédier sa directrice en août dernier.

L'administration Coderre a voulu se faire rassurante en clamant que les maires d'arrondissement pourraient continuer à embaucher leur directeur et qu'elle ne comptait pas abuser de ce pouvoir. « On n'est pas dans une chasse aux sorcières », a assuré Pierre Desrochers, bras droit du maire.