Déglacer les rues de Montréal coûtera plus cher cet hiver.

Mis à jour le 25 sept. 2014
Pierre-André Normandin LA PRESSE

Le prix du sel de déglaçage utilisé par la métropole a bondi de 23% par rapport à l'an dernier. Cette hausse s'explique par une baisse de la production de sel de déglaçage à la suite de cinq hivers plus doux en Amérique du Nord. Or, la vague de froid que le Québec a connue l'an dernier a subitement fait augmenter la demande, si bien que les prix ont rapidement été poussés à la hausse.

Montréal payera ainsi 75$ la tonne de sel régulier, pour une facture évaluée à un peu plus de 17 millions l'hiver prochain. La métropole dit tout de même payer moins cher que les autres villes québécoises où le prix de la tonne a atteint les 90$.