Afin d'améliorer la sécurité des chauffeurs de taxi, le maire de Montréal, Denis Coderre, promet l'adoption d'une politique municipale du taxi d'ici l'été.

Hugo Pilon-Larose LA PRESSE

La possibilité d'intégrer des caméras de surveillance à l'ensemble des voitures est pour l'instant la voie favorisée. Cette idée, si elle est adoptée, coûterait environ 3,5 millions de dollars pour être déployée, selon les chiffres avancés par l'industrie.

«Nous devons voir avec la ville comment nous pourrons financer cette mesure, mais il est certain que la priorité est d'améliorer la sécurité. Si la ville paie une partie, les propriétaires de taxi pourraient en payer une autre», a dit le porte-parole des propriétaires de taxi de Montréal, Jean-Paul Wilson.

Une première rencontre   

Les propriétaires et chauffeurs de taxi ont rencontré M. Coderre, lundi soir, à l'hôtel de ville de Montréal, pour établir une feuille de route qui mènera à l'adoption de cette politique. 

Cette annonce survient près d'une semaine après le meurtre de Ziad Bouzid, 45 ans, tué par un client, en pleine nuit, dans le quartier Côte-des-Neiges. M. Coderre a d'ailleurs confirmé qu'il serait présent à ses funérailles, mardi.

«Il faut que notre politique ait un caractère obligatoire. On discutera tous ensemble, propriétaires, chauffeurs, mais aussi clients, pour assurer la sécurité de nos chauffeurs», a dit M. Coderre, lors d'un point de presse au foyer de l'hôtel de ville. 

Cette nouvelle politique du taxi touchera aussi d'autres aspects de l'industrie, a-t-il promis. 

Questionné par La Presse à savoir comment il comptait répondre aux chauffeurs qui se plaignent de la baisse de leurs revenus, le maire de Montréal a proposé une piste de réflexion.

«Y a-t-il trop de taxis? Je ne suis pas rendu là. Mais si les chauffeurs voient qu'on leur donne une plus grande accessibilité, le problème est peut-être en partie réglé. On pourrait par exemple leur donner accès aux voies réservées en ville, ou même sur les ponts et les autoroutes», a-t-il dit. 

Il y a présentement 4319 taxis en circulation à Montréal.