Source ID:; App Source:

Des ténors du trafic de drogue arrêtés par la GRC

La GRC affirme avoir déjoué un important complot visant à importer au Québec de... (PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE

La GRC affirme avoir déjoué un important complot visant à importer au Québec de la cocaïne péruvienne et du haschisch pakistanais. Parmi les suspects arrêtés, deux vieux routiers proches de Raynald Desjardins, Louis Nagy et Alain Charron.

Respectivement âgés de 54 et 65 ans, résidents de Kirkland et Val-Morin, les deux hommes ont été arrêtés ce mardi matin en compagnie de 10 autres hommes, tous d'un certain âge, dans le cadre d'un projet d'enquête baptisé Célibataire.

Selon la Gendarmerie royale du Canada, ce groupe indépendant projetait en 2011 et 2012 l'importation de plusieurs tonnes de drogue. La cocaïne serait arrivée du Pérou, le haschisch, du Pakistan.

Ce type d'accusation n'est pas nouveau pour Louis Nagy, qui a déjà été condamné pour des importations de haschisch en provenance de l'Inde, notamment.

En 2001, il avait été arrêté pour une importation de 2900 kg, alors même qu'il était en attente d'un procès pour avoir trafiqué 550 kg.

Il était un comparse des trafiquants Morris Mayers et Ernest Pitt, notamment.

Condamné à une peine de huit ans de prison, il avait obtenu sa libération conditionnelle en 2006 après avoir convaincu la Commission nationale des libérations conditionnelles de ses remords.

«Vous êtes capables de fonctionner en société», avait indiqué la Commission dans sa décision.

Ce qui ne l'aurait pas empêché de s'embarquer dans une nouvelle aventure avec Charron, lui aussi un homme à la longue feuille de route criminelle.

Dans les années 1970, il était considéré comme un homme de main violent du clan Dubois, voire même un tueur à gages. Puis il est devenu un trafiquant important et a noué des relations harmonieuses avec presque toutes les familles criminelles de son époque, mafia et motards.

Il a déjà été détenu aux Bahamas et est présentement en attente de son procès dans une autre gigantesque affaire de trafic de haschisch pakistanais. Dans le cadre du projet Celcius, la GRC avait arrêté l'homme et un groupe d'individus qu'elle estimait liés au gang de l'ouest, et qui comprenait des employés du port de Montréal.

D'ailleurs, quatre coaccusés de Charron dans cette affaire ont récemment plaidé coupables.

Les enquêteurs estimaient que la quantité de drogue importée dans le cadre de Celcius était de 43,3 tonnes.

Parmi les autres suspects arrêtés ce matin, il y a Robert Bryant et Steven Woods qui seraient des bras droits de Nagy. Puis Jacques Gabay, Michel Perreault et Jean-Pierre Bergeron qui seraient liés à Charron.

Les autres prévenus sont Kenneth Slabotsky, Alain Gagnon, Marco Milan, Yi Thong Savath et Dean Copkov, ces trois derniers étant des résidents ontariens.

Un 13e, Alain Godard, est toujours recherché.

Certains ont comparu cet après-midi, d'autres passeront dans le juge mercredi et d'autres seront libérés en attente de leur comparution à une date ultérieure.

Les chefs d'accusation sont généralement de complot pour importation de drogue et pour trafic de drogue.

-Avec la collaboration de Daniel Renaud




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer