Et si Bloomberg achetait Trump, ça réglerait le problème.

STÉPHANE LAPORTE
STÉPHANE LAPORTE LA PRESSE