Le comble de la patience : prendre le métro pour aller aux urgences.

STÉPHANE LAPORTE LA PRESSE