Faire passer un test de connaissance du français à une immigrante française, c'est comme faire passer un test de conduite à Lewis Hamilton.

Publié le 9 nov. 2019
STÉPHANE LAPORTE
STÉPHANE LAPORTE LA PRESSE