« On est contre l'interdiction des signes religieux par souci écologique, on ne veut pas que les gens aient à s'acheter des nouveaux vêtements. » - Québec solidaire

Stéphane Laporte LA PRESSE