«Pour vraiment lutter contre l'austérité, fait-on la grève ou la fête?»

Stéphane Laporte LA PRESSE