«Moi aussi, je suis contre couper des livres.» - le ministre Barrette

Stéphane Laporte LA PRESSE