La principale raison pourquoi le Canada ne veut pas que le Québec se sépare : les Jeux Olympiques d'hiver.

Stéphane Laporte, Collaboration spéciale LA PRESSE