« C'est d'une tristesse infinie. Il ne faut plus que ça se reproduise. » C'est en ces mots que le premier ministre du Québec a réagi mardi, à Paris, au décès de la mère de Gilles Duceppe, retrouvée morte d'hypothermie à l'extérieur d'une résidence pour personnes âgées.

Mis à jour le 22 janv. 2019
JEAN-CHRISTOPHE LAURENCE LA PRESSE

Interrogé en marge de son offensive économique et politique en France, François Legault a promis que des gestes seraient posés afin de régler les « problèmes » chroniques dans les résidences pour personnes âgées.

« Je l'ai souvent dit, je trouve ça gênant parfois comment on traite nos personnes âgées. Évidemment, on n'arrivera pas à corriger tout ça en quelques jours. Mais je peux vous assurer que Marguerite Blais (ministre responsable des aînés et des proches aidants) va travailler sans relâche pour s'assurer qu'on ait une nouvelle façon de faire, des vérifications pour s'assurer que ça n'arrive plus. »

« On est en train de préparer le budget qui doit commencer le 1er avril, les discussions sont commencées, a conclu M. Legault. Faites confiance à Marguerite Blais qu'elle a fait part de ses revendications à Christian Dubé, président du Conseil du trésor... »