Source ID:; App Source:

Un forcené abattu par des policiers au Nunavik

Un homme a été abattu, vraisemblablement par des tirs policiers, au terme d'un... (Photo Olivier PontBriand, archives La Presse)

Agrandir

Photo Olivier PontBriand, archives La Presse

Un homme a été abattu, vraisemblablement par des tirs policiers, au terme d'un siège de plusieurs heures au cours duquel il avait pris trois otages, dans le village inuit d'Inukjuak, sur la rive est de la baie d'Hudson.

Dans un communiqué, le Bureau des enquêtes indépendantes (BEI) indique avoir dépêché six enquêteurs dans la petite localité nordique.

Tout a débuté mardi soir, quand un homme de 40 ans tenant des propos suicidaires aurait pris trois personnes en otage. 

«En attendant l'arrivée du groupe d'intervention de la (Sûreté du Québec), des policiers du (Kativik Regional Police Force) auraient pris place autour du périmètre sous le commandement à distance d'un officier de la SQ. L'homme aurait fait feu plusieurs fois avec une arme longue à l'extérieur de la résidence», indique le BEI dans son communiqué. 

Les résidents du village s'exprimant sur les réseaux sociaux ont décrit une nuit de terreur rythmée par le son des tirs d'arme à feu.

En matinée, à la suite de négociations, le forcené aurait laissé sortir les trois otages, avant de tirer en direction des policiers vers 11h10. 

«L'homme aurait été atteint par balle par un tir d'un policier du KRPF et est décédé», a-t-on rapporté comme information au BEI.

C'est la deuxième enquête ouverte par le BEI en peu de temps dans ce petit village de moins de 2000 habitants. En mars, un homme avait été trouvé mort par les policiers alertés au sujet d'une affaire de violence conjugale.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer