Le fils du grand chef des Cris du Québec s'est tué dimanche dans une compétition de motocross sur la Côte-Nord, a annoncé aujourd'hui le grand conseil des Cris.

Philippe Teisceira-Lessard LA PRESSE

Nathaniel Bosum, 29 ans, participait à une compétition organisée par le Club de motocross de Baie-Comeau lorsqu'il a perdu le contrôle de son véhicule. Il a subi des blessures mortelles. Son décès est survenu à l'hôpital.

Le jeune homme était un sportif reconnu dans le milieu du motocross québécois.

«Le décès de Nathaniel est une grande perte non seulement pour sa famille et sa communauté d'Oujé-Bougoumou, mais pour l'ensemble de la Nation crie», a affirmé le grand conseil des cris dans un communiqué. «Nathaniel incarnait les espoirs et les rêves de la Nation crie en tant que nation autochtone prospère et ayant un mode de vie sain.»

Nathaniel Bosum était le fils de Abel Bosum, grand chef depuis un an. Ce dernier a succédé à Matthew Coon Come. 

Le jeune homme avait effectué des études post-secondaires, avait travaillé en développement économique et venait de créer sa propre entreprise de formation pour l'industrie minière. «Nathaniel était devenu un ambassadeur de la jeunesse crie», indique le grand conseil dans son communiqué.