Cinq adolescents âgés de 13 à 15 ans ont été arrêtés jeudi dernier pour agression sexuelle, production et distribution de pornographie juvénile, a rapporté ce matin le 98,5 FM.

Mis à jour le 23 avr. 2018
LA PRESSE

Ces arrestations font suite à un viol collectif perpétré sur une jeune fille de 13 ans dans un appartement de Montréal-Nord. L'adolescente a raconté avoir été intoxiquée par une drogue injectable et agressée à répétition lors d'une soirée entre amis. Une dizaine de personnes auraient assisté à la scène, filmée par une jeune femme et distribuée sur différentes plateformes numériques. 

Par crainte de représailles, l'adolescente n'a parlé de l'événement à personne.

Les images insoutenables ont toutefois fait leur chemin jusqu'au frère de la victime, qui a alerté son père. Celui-ci, sous le couvert de l'anonymat pour protéger l'identité de la jeune fille, s'est confié au réseau de radio montréalais.

« J'ai vu les images, mais je n'ai pas été capable de regarder jusqu'à la fin. J'ai pleuré, j'ai pleuré, ce sont choses qui m'ont fait tellement mal... Ça va la marquer à vie », a-t-il dit.

« Le mal est fait déjà. J'aimerais tout simplement que d'autres enfants ne puissent pas vivre cette horreur », a-t-il ajouté.

Selon le 98,5 FM, les suspects devraient comparaître au cours de la semaine en chambre jeunesse. Ils ont été arrêtés en pleine cour d'école jeudi dernier et ont été libérés sur promesse de comparaître après avoir été interrogés.

Le Service de police de Montréal a confirmé qu'une enquête était en cours, mais a refusé de commenter davantage.