Source ID:; App Source:

Accident d'autocar: l'entraîneur et le capitaine de l'équipe parmi les morts

L'accident a fait 14 morts et 14 blessés. Le conducteur... (PHOTO Jonathan Hayward, LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

L'accident a fait 14 morts et 14 blessés. Le conducteur du semi-remorque n'a par ailleurs pas été blessé dans l'accident.

PHOTO Jonathan Hayward, LA PRESSE CANADIENNE

La violente collision survenue vendredi soir entre un autocar qui transportait une équipe de hockey junior et un camion semi-remorque, en Saskatchewan, a fait 14 morts et 14 blessés, dont trois sont dans un état critique. L'entraîneur des Broncos de Humboldt et le capitaine de l'équipe figurent parmi les morts.

L'accident s'est produit à l'intersection de deux routes.... (photo Jonathan Hayward, LA PRESSE CANADIENNE) - image 1.0

Agrandir

L'accident s'est produit à l'intersection de deux routes.

photo Jonathan Hayward, LA PRESSE CANADIENNE

Un supporteur de l'équipe a relayé sur Twitter cette... (PHOTO TIRÉE DE TWITTER) - image 1.1

Agrandir

Un supporteur de l'équipe a relayé sur Twitter cette photo de trois joueurs sur leur lit d'hôpital, se tenant les mains.

PHOTO TIRÉE DE TWITTER

Darcy Haugan et Logan Schatz étaient assis dans l'autobus de l'équipe qui se rendait disputer un match de séries éliminatoires à Nipawin, dans le nord-est de la Saskatchewan.

Kelly Schatz, le père de Logan, a annoncé la mort de son fils âgé de 20 ans. Celui-ci a disputé quatre saisons dans l'uniforme des Broncos et était leur capitaine depuis deux ans et demi.

Sur Twitter, la soeur de l'entraîneur en chef des Broncos, a confirmé la mort de son frère. Christina George-Haugan a également confirmé le décès de son mari à La Presse canadienne.

L'identité de d'autres victimes ont aussi été dévoilées par divers médias. Il s'agit du joueur Adam Herold, du joueur Logan Boulet, d'un employé de la radio locale, Tyler Beiber et du joueur Jaxon Joseph, le fils de l'ex-joueur de la Ligue nationale de hockey, Chris Joseph. 

La soeur de ce dernier, Taylor, lui a rendu hommage sur son compte Instagram: «Je ne veux pas le croire [...] Je n'aurais jamais pu imaginer que je perdrais mon petit frère si jeune... SVP, serrez les membres de votre famille fort dans vos bras ce soir, vous ne savez jamais si ce sera pour la dernière fois», a écrit la jeune femme, demandant à tous de prier pour que les blessés se rétablissent rapidement. 

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) a dressé un bilan, dans la nuit de vendredi à samedi, sans toutefois révéler l'identité des victimes. Les autorités ont précisé, lors d'une conférence de presse tenue samedi après-midi, que la chauffeur du semi-remorque n'a pas été blessé et a été brièvement détenu après l'accident. Il a été relâché et bénéficie d'une aide psychologique. 

Incluant le chauffeur, l'autocar transportait 28 personnes, dont les membres de l'équipe des Broncos de Humboldt qui devaient affronter les Hawks de Nipawin vendredi soir lors d'un match de série éliminatoire.

Le pays en «état de choc»

 «Le pays tout entier est en état de choc et en deuil aujourd'hui», a déclaré le premier ministre Justin Trudeau un peu plus tôt.  

«Nous avons le coeur brisé que tant de personnes qui avaient la vie devant elles nous ont quittés. Nous partageons la souffrance des parents et familles qui reçoivent des nouvelles que personne ne devrait jamais recevoir. Nous sommes de tout coeur avec ceux qui ont perdu des coéquipiers, des entraîneurs, des amis et des mentors», a affirmé M. Trudeau.

Le premier ministre a qualifié les évènements tragiques du « pire cauchemar » pour n'importe quel parent.

La violente collision survenue vendredi soir entre... (Photo tirée de Twitter) - image 3.0

Agrandir

Photo tirée de Twitter

Le président américain Donald Trump a déclaré sur Twitter qu'il a appelé le premier ministre Trudeau pour lui présenter ses condoléances en lien avec l'accident.

Un partisan de l'équipe a aussi relayé une photo de trois joueurs sur leur lit d'hôpital, se tenant les mains.

Une page Gofundme a été ouverte dans la foulée du drame pour venir en aide aux familles éprouvées. Avec un objectif de 250 000$, la campagne a dépassé le cap du million de dollars vers 15 h.

Un Québécois sous le choc

«J'étais sous le choc. » Jonathan Parisien a terminé sa carrière de joueur de hockey dans les rangs des Broncos de Humboldt, en 2012. Vendredi, le Québécois n'a pu s'empêcher d'avoir en tête ces nombreux souvenirs vécus dans cette petite communauté de la Saskatchewan, où « les gens prennent le hockey très, très à coeur».

C'est l'équipe adverse, les Hawks de Nipawin qui a écrit sur Facebook, un peu après 18 h (heure locale), que le match de série éliminatoire était annulé en raison d'un accident impliquant l'autocar des Broncos. « Habituellement, il y a de 20 à 24 joueurs dans le bus, avec les entraîneurs et les soigneurs », se souvient l'ex-hockeyeur.

Les joueurs de la Ligue de hockey junior de la Saskatchewan sont âgés de 16 à 20 ans.

« Il y a quelques milliers d'habitants à Humboldt. Tout le monde doit être sur le choc, c'est certain », ajoute Jonathan Parisien. L'accident s'est produit sur l'autoroute 35, au nord-est de Saskatoon, à environ 30 kilomètres au nord de la ville de Tisdale. L'autocar aurait percuté une semi-remorque, selon les premières informations.

Le service ambulancier aérien STARS a confirmé avoir envoyé trois hélicoptères sur les lieux de l'accident. Le premier ministre de la Saskatchewan, Scott Moe, a écrit sur Twitter qu'il n'y avait « pas de mots » pour décrire la peine ressentie dans la province, remerciant les premiers répondants qui ont dû « travailler dans des circonstances inimaginables. »

« C'est terrible, c'est absolument terrible »

L'église apostolique de Nipawin a ouvert ses portes en fin de soirée pour accueillir les familles touchées par le drame. Le pasteur Jordan Gadsby a déclaré que plus d'une centaine de personnes s'étaient rassemblées à l'église, y compris des parents et des grands-parents de joueurs qui étaient dans le bus. « C'est terrible, c'est absolument terrible. »

« Beaucoup d'entre eux attendent des informations », a-t-il dit. « Certaines familles ont reçu des nouvelles et ont rejoint leur fils, d'autres attendent de savoir si leur enfant est toujours en vie. » Des joueurs et membres de l'équipe des Hawks étaient aussi sur un pied d'alerte dans l'espoir de pouvoir venir en aide aux victimes et à leurs proches.

« C'est un horrible accident, mon Dieu, c'est très, très grave », a déploré le président des Hawks, Darren Opp. L'entraîneur a dit avoir reçu une cinquantaine d'appels de personnes qui voulaient offrir de l'aide. « Il y a des oncles, des mères et des pères qui attendent dans l'espoir qu'on leur dise que leur fils ou leur neveu va bien. »

Communauté tissée serré

Jonathan Parisien, aujourd'hui âgé de 27 ans, se souvient bien des quelques mois passés à Humboldt. « Il y a quelque 6000 habitants et ils réussissent à avoir entre 500 et 1000 spectateurs aux matchs. J'ai vraiment vécu de bons moments là-bas. On était deux Québécois, cette année-là, et on a été super bien accueillis. Tout le monde te reconnaît. »

« J'ai pensé à quand j'étais là-bas et que ma famille était ici, si ça nous était arrivé. Il n'y a pas d'information, on ne sait rien », dit-il, suivant les réseaux sociaux. Selon lui, des jeunes en provenance d'ailleurs dans la Saskatchewan, mais aussi d'un peu partout au Canada peuvent former l'équipe. Il ignore si des Québécois étaient de l'alignement cette année.

L'accident mortel n'est pas sans rappeler l'année 1986, alors que quatre membres des Broncos de Swift Current avaient perdu la vie dans un accident d'autocar. L'ex-joueur de la Ligue nationale de hockey, Sheldon Kennedy, qui était à bord du véhicule à l'époque, a transmis vendredi un message de soutien à l'équipe.

La nouvelle s'est d'ailleurs répandue comme une traînée de poudre sur les réseaux sociaux, ébranlant notamment toute la communauté sportive. Des messages de sympathies circulaient toujours en abondance en début de nuit.

La Ligue de hockey junior de la Saskatchewan fait partie de la Ligue de hockey junior du Canada, qui est ouverte aux joueurs nés en Amérique du Nord et âgés de 16 à 20 ans.

- Avec La Presse canadienne




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer