Un homme de 40 ans a été blessé par balles en fin d'après-midi mercredi à Montréal. L'événement, qui est passé complètement sous le radar des médias, est survenu dans le stationnement d'un restaurant du boulevard Métropolitain, à la hauteur de la rue Pascal-Gagnon, dans l'arrondissement Saint-Léonard.

Daniel Renaud LA PRESSE

« Vers 16h, des appels pour des coups de feu survenus dans le stationnement d'un restaurant ont été effectués au 911. Lorsque les policiers se sont présentés sur les lieux, il n'y avait personne. Mais ils ont fait venir le maître-chien et ce dernier a retrouvé des douilles », raconte l'agente André-Anne Picard de la police de Montréal.

« Puis, vers 20h30, nous avons reçu un appel des responsables d'un hôpital de la rive nord de Montréal qui nous ont dit qu'un homme blessé par balle venait de se présenter dans l'établissement hospitalier », poursuit la porte-parole.

L'homme, âgé de 40 ans, a été atteint dans le haut du corps, notamment à un bras. Il a été opéré peu après son admission et sa vie n'est pas en danger. Au moment d'écrire ses lignes, il n'avait pas encore été rencontré par les enquêteurs de la Division est du SPVM. En revanche, ces derniers ont perquisitionné son logement de l'arrondissement Montréal-Nord hier, à la recherche d'indices. Il n'est pas exclut qu'il soit éventuellement accusé.

Lié au crime organisé

La police n'a pas voulu révéler son identité, mais selon nos informations, l'homme blessé serait Girard Anglade, alias Jay, qui aurait des liens avec l'un des clans de la mafia montréalaise. D'ailleurs, il se pourrait que cette affaire nébuleuse soit liée à la mafia ou au crime organisé montréalais.

Selon une version qui circule, mais qui n'a pas été confirmée, l'histoire impliquerait deux hommes armés. Le premier aurait voulu tirer sur le deuxième, mais son arme se serait enrayée. Le deuxième aurait alors ouvert le feu sur le premier, le blessant. On ignore qui est le second individu impliqué et hier après-midi, les policiers n'avaient pas encore déterminé qui était l'initiateur et la victime dans cette affaire.

Anglade a plusieurs antécédents criminels. Il est connu des policiers pour être impliqué dans des affaires d'extorsion et des contrats de toutes sortes.

*** 

Pour joindre Daniel Renaud, composez le (514) 285-7000, poste 4918, écrivez à drenaud@lapresse.ca ou écrivez à l'adresse postale de La Presse.